Actualités

9 PROPOSITIONS POUR UNE GARONNE SANS PLASTIQUE

Tout le monde a désormais conscience du problème de la pollution plastique des océans. 80 % des déchets plastiques retrouvés en mer viennent des terres. Les microplastiques sont aujourd’hui dispersés partout dans l’océan, notamment via les fleuves et les bassins versants. Sans pour autant perdre de vue l’indispensable action aux niveaux national et international, les solutions locales constituent une échelle importante de la transition.

Quelques chiffres clés

  • 8 millions de tonnes de plastique seraient rejetées dans l’océan mondial chaque année. Cela représente environ un camion-benne par minute (étude Jambeck et al. – 2015). Si rien n’est mis en œuvre, ce nombre passera à deux par minute, d’ici à 2030, et à quatre par minute, d’ici à 2050.
  • 5 000 milliards de morceaux de plastiques flottent à la surface de nos océans. Plus de 90 % sont à l’état de microplastiques (Eriksen et coll. – 2014).
  • L’Europe serait le deuxième pollueur avec 600 000 tonnes de déchets / an après l’Asie (la Chine déverse à elle seule 2,8 millions de tonnes / an).
  • Un tiers du plastique utilisé en France est dédié à l’emballage ; près de 60 % de ce plastique se retrouve dans la nature et les cours d’eau (Pacte National sur les emballages plastiques – 2019).

De la terre, vers la mer…

Il faut encore mieux comprendre comment ce plastique arrive dans l’Océan et sous quelle forme en poursuivant le travail scientifique. Il faut aussi agir au bon niveau, avec des solutions multiples et complémentaires.

Des premiers résultats issus de la Mission Microplastiques 2019* de la Fondation Tara Océan et des scientifiques, un constat sonne comme une évidence : pour préserver l’Océan, écosystème majeur de notre équilibre planétaire, il est urgent de soutenir une gestion plus ambitieuse et durable des territoires de la terre vers la mer, via les fleuves.

* qui a récolté 2 700 échantillons en 6 mois et sur 9 grands fleuves européens : Tamise, Elbe, Rhin, Seine, Èbre, Rhône, Tibre, Garonne, Loire.

Les premières observations

  • Les microplastiques sont omniprésents dans les fleuves : 100 % des prélèvements d’eau effectués dans les 9 fleuves européens contenaient des microplastiques (inférieurs à 5 mm).
  • La majorité des plastiques collectés dans les fleuves sont déjà sous forme de microplastiques : la fragmentation a donc lieu bien en amont des océans dans les fleuves et leurs bassins. C’est un flux peu visible de pollution qui s’écoule vers la mer.
  • Les microplastiques sont des « éponges à polluants » à la toxicité significative : charriées vers l’océan, les particules plastiques vont accumuler à leur surface des polluants présents dans les fleuves et impacter la biodiversité.

9 proposition pour une Garonne sans plastique

La SERD 2020 c’est l’occasion de prendre des engagements concrets en faveur de la réduction du plastique à usage unique ! Zéro Waste Toulouse, membre de FNE Midi-Pyrénées, a travaillé avec 14 autres associations, acteurs et actrices économiques engagé∙es dans la protection de l’environnement sur une liste de « 9 Propositions pour une Garonne sans Plastique ». Ces propositions font écho à la Charte Fleuve sans Plastique que M. Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, a signé lors de la dernière campagne des Municipales. En cohérence avec les mesures de la charte, nos propositions favorisent autant que possible la réduction en amont de la production de déchets avant leur collecte pour recyclage ou élimination afin de limiter au maximum leur impact, en effet : « Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas. »

Le plastique disséminé dans la nature représente un risque grave pour la biodiversité et donc les êtres humains également. Les opérations de nettoyage de déchets, bien que nécessaires pour limiter la pollution due au plastique, ne sont pas suffisantes pour enrayer ce fléau. Il convient maintenant d’agir de manière forte et à tous les niveaux. Nous encourageons M. Moudenc à être exemplaire sur le sujet et à mettre en place, a minima, les propositions de notre liste. Nous serons vigilant∙es sur le respect par M. Moudenc de son engagement de campagne et nous souhaitons donc être impliqué∙es dans les discussions sur ce sujet.

Découvrez les 9 propositions pour une Garonne sans plastique