Communiqués / Avis

OURS et TROUPEAUX en ARIEGE : « TIRS d’EFFAROUCHEMENT » ABSURDES et INUTILES, VOIRE DANGEREUX ! POURQUOI ?

Suite à une nouvelles situation de tension entre ours et troupeau, et sa bergère, à Ustou en Ariège dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 juillet 2020, malgré la présence d’une « brigade d’effarouchement » armée de l’OFB et pratiquant des « tirs d’effarouchement », au demeurant contestés par le mouvement France Nature Environnement et les associations de protection de la nature et de l’environnement,

FNE Midi-Pyrénées réaffirme la nécessité d’une autre approche pour la cohabitation des ours, des troupeaux et des humains dans les Pyrénées comme cela se fait avec succès dans d’autres régions du monde.

Pour Thierry de NOBLENS, Président de FNE Midi-Pyrénées, « La situation de tension dans cette estive apporte la preuve malheureuse s’il en était besoin, que ces « tirs d’effarouchement » sont une absurdité inutile voire dangereuse car pouvant ‘énerver’ les ours. Il faut en outre se demander pourquoi le troupeau de cette estive pourtant régulièrement approchée par des ours ne dispose pas de chiens patou de protection, pourtant efficaces face aux ours. La réponse se trouve peut-être dans le fait que le prix d’indemnisation des brebis tuées a fortement augmenté ces dernières années !« .

En tout état de cause, après qu’un ours a été trouvé mort tué par balles sur cette estive début juin et après cette situation malheureuse de tension cette semaine où les tirs d’effarouchement ont montré leur inefficacité, il est urgent de changer d’approche :

>>> Après la mort de l’ours tué par balles en juin, un autre ours doit être relâché dans les Pyrénées,

>>> Une politique enfin claire et ferme de restauration de la population d’ours doit être mise en place permettant une cohabitation sereine entre présence de l’ours et activités humaines, sans les biais des mesures actuelles inefficaces et contre-productives.

Voir notre communiqué précédent !

@Photo de Patou & Troupeau : Journal Sud-Ouest