Communiqués / Avis

BARRAGE DE SIVENS : DEMENTI PAS DE CONSENSUS POUR UNE RETENUE

Le consensus (plus précisément le consentement des acteurs) porte uniquement sur la nécessité d’identifier correctement les besoins en eau, en irrigation et pour les milieux aquatiques, dans un contexte où le changement climatique impose d’aller vers des pratiques moins gourmandes en eau.

En cela, FNE Midi-Pyrénées approuve, comme les associations locales de protection de la nature et de l’environnement mobilisées sur le terrain, le lancement d’une étude des besoins, menée par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, avec les soutiens de la Région Occitanie et des Départements du Tarn et de Tarn-et-Garonne.

FNE Midi-Pyrénées dément en revanche fermement le message véhiculé ce jour dans la presse faisant état d’un supposé consensus qui porterait sur la construction d’une retenue à Sivens.

Pour Thierry de NOBLENS, Président de FNE Midi-Pyrénées :

« Comment d’ailleurs pourrait-on déjà avoir convenu d’un consensus sur la construction d’une éventuelle retenue, sans avoir d’abord identifié les besoins en irrigation ? »

FNE Midi-Pyrénées continue de demander à ce que les besoins en eau soient clairement et précisément identifiés, avant que soient considérées, dans un second temps, au regard des besoins, les différentes options de ressource en eau.

Les associations locales identifient plusieurs solutions alternatives. Ces associations écrivent ainsi « Nous avons la conviction, qu’une fois l'ensemble des besoins en eau établis, suite à l’étude qui va être menée par l’agence de l’eau Adour-Garonne, nous trouverons une solution consensuelle pour répondre à ces besoins, c'est-à-dire qui satisfera les besoins solvables identifiés des irrigants tout en préservant la zone humide du Testet, patrimoine irremplaçable de la vallée du Tescou. Nous allons contribuer à co-construire le cahier des charges de l'étude. »

Plus que jamais, FNE Midi-Pyrénées reste mobilisée au côté des associations locales, pour ne pas laisser commettre de nouvelles aberrations écologiques, ni à SIVENS ni ailleurs.

Plus que jamais, FNE Midi-Pyrénées reste mobilisée, avec à l’esprit la mémoire de Rémi FRAISSE, pour faire face aux tentatives d’imposer un nouveau barrage par la diffusion de faux arguments et de fausses informations.

Plus que jamais, FNE Midi-Pyrénées travaillera à des solutions d’intérêt général fondées sur des données partagées et transparentes, en restant déterminés pour que la nature et l’environnement ne fassent pas les frais des volontés irresponsables et irrationnelles de quelques-uns.