Actualités

Nous voulons des coquelicots

Dans la terrible liste des moteurs du réchauffement planétaire et de l'extinction massive du vivant, les pesticides d?tiennent la palme. Ils sont partout, ils contaminent tous les éléments, ils anéantissent le vivant à commencer par celui que nous ne voyons pas dans l'eau et les sols, ils sont des centaines, ils nous empoisonnent à petit feu tout comme nos enfants... Pourquoi acceptons-nous encore cela ? Par sollicitude pour une industrie chimique, qui, des gaz moutarde à l'Agent orange en passant par le tristement célèbre Zyklon B, brille plus par son avidité que son éthique ? Par solidarité avec une agriculture industrielle tueuse de la biodiversité et qui est à elle seule responsable d'un tiers des émissions de gaz à effet de serre tout en broyant ses paysans ?

Assez de ces querelles d'experts et de ces études supplémentaires qui ne servent qu'à faire gagner du temps et des parts de marché aux empoisonneurs. Assez du bluff technocratique de la succession des plans Ecophyto et des "expérimentations" du ministère de l'agriculture qui laisse croire que l'on agit alors qu'au contraire, la consommation des pesticides augmente. Elevons-nous pacifiquement mais avec une détermination sans faille contre ce fléau. Exigeons de ceux qui nous gouvernent, et qui sont censés nous protéger, l'interdiction de tous les pesticides, pas demain mais maintenant ! Embrassons l'Appel de ces 100 anonymes issus de toutes couches de la société et de toutes les régions de notre douce France, faisons du fragile et éphémère coquelicot notre étendard et soyons des millions à crier notre exigence d'un air sain, d'une eau pure, d'une terre propre débarrassés de la souillure des pesticides pour qu'alimentation puisse enfin rimer avec santé.

FNE Midi-Pyrénées soutien cet appel et vous invite à signer la pétition :

nous voulons des coquelicots !

Thierry de Noblens, Président de FNE Midi-Pyrénées
Eric Feraille, Président de la FRAPNA