Actualités

Lutte contre les micropolluants des eaux urbaines

Les micropolluants sont des substances – résidus de médicaments, cosmétiques, détergents, pesticides urbains, polluants issus des matériaux, des revêtements urbains, hydrocarbures, plastifiants, contaminations métalliques, nanoparticules … – susceptibles d’avoir une action toxique pour l’homme et/ou les organismes aquatiques, même à des concentrations infimes.

Face à la problématique grandissante des micropolluants, le Ministère de l’Ecologie, l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema) et les Agences de l’eau, en partenariat avec le Ministère en charge de la santé, ont lancé conjointement en juin 2013 un appel à projets sur les moyens de lutter contre les micropolluants des eaux usées urbaines. 13 projets innovants ont été retenus sur toute la France, portés et menés en partenariats multi-acteurs.

A Cugnaux, dans la banlieue Toulousaine, le projet SMS (Séparation de Micropolluants à la Source) vise à installer un démonstrateur sur le site de la station d’épuration afin d’expérimenter dans des conditions réelles le traitement différencié de nos eaux usées après séparation à la source de l’urine qui contient une part très importante des micropolluants très concentrés. En parallèle des procédés tels que l’ozonation, le traitement de l’eau par bioréacteur à membrane, celui des boues par digestion anaérobie seront également testés, et économiquement évalués. Le projet s’attache également à évaluer l’acceptabilité sociétale des modifications apportées par les toilettes séparatives dans l’habitat.

Vidéo du projet et questionnaire sur l’acceptabilité socio-économique.