Communiqués / Avis

Projet autoroutier Castres-Toulouse, des données erronées.

 Après l’Autorité environnementale (voir rapport ici), c’est au tour du Commissariat Général à l’investissement d’épingler sévèrement le dossier du projet autoroutier Castres – Toulouse. Ces 2 instances gouvernementales indiquent que les données (trafics, coût, gain de temps, …) utilisées par le maître d’ouvrage (la DREAL Occitanie) pour évaluer le bilan socio-économique du projet sont ou « erronées », ou trop « optimistes », et aboutissent à un bilan favorable très trompeur. Elles recommandent également que soit étudié l’aménagement sur place de la route existante (RN126) comme alternative à l’autoroute.

Frédéric Manon de FNE Midi Pyrénées commente « Ces 2 avis établis par des experts indépendants ne font que conforter ce que nous dénonçons par nos propres analyses depuis bientôt 10 ans. Il serait temps, après une décennie passée sur ce dossier, que l’on se penche enfin sérieusement sur les alternatives, pour que l’intérêt collectif l’emporte sur les lubies. » José Cambou, vice présidente de FNE Midi Pyrénées, ajoute « Nous ne voyons pas comment la DREAL pourrait désormais maintenir une enquête publique courant décembre compte tenu des multiples recommandations et avis sévères émis par l »Autorité environnementale et le Commissariat Général à l’investissement sur les vraies questions de fond de ce dossier ».

Contact presse : Frédéric Manon