Docs utiles

Fiche n°3 : Séjourner dans un éco-gîte

Pour télécharger la fiche (résumé) cliquez sur la bannière !



Pour voir la vidéo associée, cliquez sur le logo !



QU’EST CE QU’UN ÉCO-GÎTE ?

Un éco-gîte est un hébergement touristique en lien avec l’éco-tourisme. Son principal objectif est d’inciter les touristes au respect de l’environnement notamment à travers un hébergement en adéquation avec les principes qu’il défend, en minimisant son impact sur la faune et la flore, en privilégiant l’économie et les circuits locaux, en maîtrisant ses consommations énergétiques, en s’intégrant dans le paysage, etc.

A ce jour, il n’existe pas de label international reconnaissant les éco-gîtes.
Pour illustrer ce qu’est un éco-gîte, nous avons choisi l’exemple d’Écoasis, un gîte éco-construit, géré de façon raisonnée.

QUI SONT LES GÉRANTS D’ÉCOASIS ?

Audrey et Manu Sailly sont hôteliers de formation. Après 15 ans d’activité dans l’hôtellerie (principalement de chaîne et de luxe) dans le monde entier, ils ont eu envie de s’installer à leur compte et par leurs propres moyens.

Cette envie a été concomitante à une prise de conscience écologique, et à la volonté d’avoir une activité en harmonie et en cohérence avec leur environnement.

Ainsi, c’est un nouveau projet de vie qu’ils ont construit avec leur nouvelle activité !

Pour plus d’informations sur Écoasis, cliquez sur le logo.



 

En haut à gauche : la façade sud d’Ecoasis; à droite : la façade nord; en dessous : Manu et Audrey Sailly

LA DÉMARCHE DE PROJET : UN ACCOMPAGNEMENT PAR DES PROFESSIONNELS

Lorsqu’ils ont trouvé le terrain où construire leur projet, Audrey et Manu ont créé un groupe d’appui composé de professionnels et de spécialistes du territoire pour les accompagner et bénéficier de leurs expertises technique et financière.

Plusieurs acteurs ont ainsi été intégrés dans leur démarche :

– La mairie de Gréalou (qui leur a notamment vendu le terrain),

– Le Pays de Figeac,

– Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement (CAUE) du Lot,

– L’agence départementale du tourisme du Lot,

– Le comité régional du tourisme de Midi-Pyrénées,

– Le Groupe d’Action Local (GAL) Quercy-Rouergue,

– Le Parc Naturel Régional (PNR) des Causses du Quercy.

Ils ont également sollicité l’ADEFPAT (Association pour le développement par la formation des pays de l’Aveyron, du Tarn, du Lot et du Tarn-et-Garonne) afin de suivre une formation sur l’étude de marché et la faisabilité de leur projet touristique.

Concernant les choix constructifs et d’assainissement, ils sont également allés s’informer auprès des associations Pierre et Terre (cf. Fiche 1 « Bâtir en éco-construction ») et Graine d’Eau.

Leur démarche de projet a donc été dans un premier temps de s’entourer des professionnels compétents du territoire.

LA CONSTRUCTION D’ÉCOASIS

Écoasis est un gîte d’étape et de groupe situé dans le Lot, sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, pouvant accueillir une trentaine de personnes. C’est une bâtisse de 600 m² répartis sur deux étages.

Un bâtiment éco-conçu et auto-construit

Audrey et Manu ont eux-mêmes dessiné les plans de leur gîte, avec l’appui d’un architecte. Ainsi l’orientation est bioclimatique, avec de grandes baies vitrées au sud permettant de capter au maximum d’ensoleillement et de chaleur l’hiver, et protégées des rayons de l’été par une pergola recouverte d’une treille de vigne.

Érigé sur un sous-sol en dur, c’est une ossature en bois (douglas) qui soutient les panneaux d’isolation en laine de bois (60%) ou de chanvre (40%) à haute densité qui composent les murs extérieurs et la toiture. Les sols sont isolés avec du liège en plaque ou en vrac qui sert également de base pour les planchers.

Toutes les boiseries ont été traitées avec des produits écologiques (huile de lin et essence de térébenthine), de même que les peintures et les couleurs intérieures réalisées en badigeons à la chaux colorés avec des pigments naturels.



Forts d’une démarche voulue très locale, les artisans sollicités pour réaliser le gros œuvre du chantier sont issus de Gréalou même ou de Figeac. Ainsi, l’ossature bois a été fabriquée en atelier dans le Lot-et-Garonne et installée par le charpentier du village.

Pour le second œuvre, Audrey et Manu ont organisé un chantier participatif et ont bénéficié de l’aide de leurs familles et amis. Ainsi, la construction d’Écoasis a été réalisée en 10 mois seulement, à partir de mai 2010 pour une ouverture en avril 2011.

Des choix forts pour le chauffage et les équipements sanitaires

Le projet a été construit dans une démarche locale, conditionnant aussi les différents choix qui s’offraient à eux. Ainsi, pour le chauffage, ce sont des panneaux solaires thermiques couplés à une chaudière à bois, dont les granulés sont fabriqués dans le Lot.


« Nous avons opté pour une chaudière bois à granulés, car il y a une usine de récupération des déchets de scierie qui les fabrique dans le Lot. Notre logique locale a aussi guidé nos choix. »





La chaudière bois à granulés. 

Les choix les plus marqués concernent la partie sanitaire. En effet, non seulement c’est un système d’assainissement par phyto-épuration (ou filtres plantés) qui a été mis en place pour traiter les eaux grises (vaisselle, douches, etc.), mais c’est surtout un bâtiment équipé uniquement en toilettes sèches !


« Les toilettes sèches ne demandent pas plus d’entretien que des toilettes classiques.»

Dans leur démarche environnementale et de sensibilisation, ce sont ces dernières qui retiennent majoritairement l’attention des touristes et pèlerins, et permettent de communiquer avec eux sur les questions environnementales. Dans ce même esprit, l’ensemble des plats cuisinés est réalisé avec des produits locaux, dans la démarche «locavore». Ainsi, les repas sont des lieux d’échange sur les produits locaux de saison et permettent de faire connaître la diversité des produits de la région.

Un système de récupération d’eau de pluie a été mis en place, mais du fait de leur statut d’établissement recevant du public (ERP), ils n’ont pas eu l’autorisation de mettre en place un système pour être également autonome en eau. Celle-ci est donc uniquement utilisée pour l’arrosage des parties extérieures.

LES CHOIX D’INVESTISSEMENT

L’investissement total (hors taxes) pour construire Écoasis s’est élevé à environ 550 000 €. Si cette somme peut paraître importante, il faut savoir que les choix constructifs de la maison permettent de faire des économies à long terme, avec une faible dépense en matière énergétique. S’ajoute à cela, le choix de réaliser le second œuvre eux-mêmes dans le cadre d’un chantier participatif.

De plus, la quasi-totalité de l’équipement en matériel de la maison a été acheté d’occasion, ou bien récupéré. Cela leur a permis, non seulement de réaliser des économies, mais également de donner une âme au lieu.

Enfin, grâce à leur groupe d’appui au projet, ils ont pu bénéficier d’une subvention des fonds européens de l’ordre de 90 000 €, du fait de leur projet d’éco-structure d’accueil et de leur démarche intégrée de développement durable.


« Il est difficile de faire un bilan en termes d’économies d’énergie et d’impact de notre activité sur le climat. Mais si l’on prend la dimension financière, la dépense pour le chauffage et l’eau chaude dans une construction classique serait de l’ordre de 4000€/an. Nous l’avons réduit à 1000€/an »

SAVIEZ-VOUS QUE… ?

Une détermination et une conviction importante sont nécessaires pour mener à bien ce type de projet jusqu’au bout, afin de faire face au découragement et aux obstacles qui peuvent apparaître.


« Adaptez-vous à l’endroit où vous bâtissez votre projet, que ce soit en termes d’activité ou de type de construction, de matériaux. Ensuite, prenez contact avec le maximum de personnes possible, de tous horizons, pour vous faire accompagner et ainsi faire vos choix de la façon la plus éclairée possible ! »

LE BILAN D’ECOASIS

Crédits photos©Ecoasis ; ©FNEMidi-Pyrénées; ©Freepik